Voir le profil

Dans la tête de JCK - Numéro #72

Hello ! Vous êtes maintenant plus de 1111 à suivre cette newsletter. Je vais organiser un apéro des
Dans la tête de JCK - Numéro #72
Par Jean-Charles Kurdali • Numéro #72 • Consulter en ligne
Hello ! Vous êtes maintenant plus de 1111 à suivre cette newsletter.
Je vais organiser un apéro des abonnés ce printemps ! :)
Mais pas de suite, vous allez comprendre pourquoi en lisant la suite de cette édition 72 de Dans la tête de JCK.
Je pense également à lancer un club de lecture. (mixant fiction et non fiction) Je ne sais pas encore sous quelle forme mais ça fait des mois que j'ai envie d'en rejoindre un. Autant le créer avec vous ! On en rediscute très vite.
Cette semaine, je vous partage :
  • ma réflexion de la semaine sur mon besoin de retourner dans la caverne créatrice
  • le nouvel épisode de Dans la tête d'un VC
  • l'épisode 7 de Dans la tête d'un CEO
  • mes dernières lectures

Retourner dans la caverne créatrice
La caverne de JCK ? (photographe inconnu)
La caverne de JCK ? (photographe inconnu)
Je sors d'une semaine frustrante. L'impression de ne pas contrôler mon agenda. Le sentiment de ne pas avoir suffisamment de longues plages de temps pour produire un travail significatif. Je m'embourbe dans le rush parisien, le tourbillon métropolitain.
Je ne me suis jamais senti aussi proche de repartir dans les tranchées de l'entrepreneuriat. J'ai des idées qui percutent mon esprit. Les rendez-vous successifs m'en donnent d'autres chaque jour. Pour le meilleur ou pour le pire.
J'ai le sentiment d'être à un rond-point autour duquel je tourne depuis quelques semaines. Je vois des panneaux aussi tentant les uns que les autres.
Je dois faire le tri, me mettre d'accord avec moi même sur ce que j'ai réellement envie de faire, débrancher le cerveau et me lancer.
Depuis quelques temps, j'ai de plus en plus de mal à répondre aux diverses sollicitations, qui augmentent chaque semaine. (entrepreneurs, VC, auditeurs du podcast, contacts Linkedin etc)
J'irai même jusqu'à dire sentir une certaine oppression. Une charge mentale qui sent l'accumulation de cette “todo list” qui ne désemplit jamais.
Depuis 18 mois, je lance beaucoup de “petits” projets et je jongle avec certains d'entre eux actuellement.
J'ai un flux de rendez-vous élevé depuis mon arrivée à Paris. (entre 10 et 30 par semaines)
Ces interactions et créations m'ont nourris et appris énormément mais il est temps de retourner dans la caverne de l'entrepreneur, de la création et surtout de l'exécution !
Cette “caverne” n'est pas une fermeture sur le monde mais une protection, un filtre qui doit protéger l'entrepreneur de tout ce qui ne concerne pas son projet.
Dans les faits, cela veut dire qu'il faut être beaucoup plus radical dans l'utilisation de son temps, l'acceptation (et surtout le refus) des sollicitations. Il faut faire preuve d'un égoïsme temporaire pour être capable de faire émerger à la surface un projet , peu importe sa nature.
J'ai bien assez de matériaux pour prendre les décisions nécessaires puis faire le prochain “all in”.
Il ne faut pas que j'oublie que la force de l'entrepreneur est la capacité à se mettre en action, à exécuter mieux que les autres. Les idées, seules, ne valent pas grands choses.
Moins d'intellectualisations plus d'actions ! Ce sera mon mantra du printemps ! :)
Dans la tête d'un VC
#19 Matthieu Lattes VC chez White Star Capital - Dans la tête d'un VC
L’épisode est également disponible :
  • sur Apple Podcast (n’oubliez pas de mettre une note/review si vous souhaitez m’encourager et m’aider à le faire connaitre 🙂)
  • sur Spotify
  • sur toutes les applications de podcasts (Podcast addict, Castbox etc)
Matthieu Lattes est General Partner chez White Star Capital, un fonds franco-américain créé en 2014 et qui investit en series A/B.
Avant de rejoindre White Star, Matthieu a travaillé dans la finance (JPMorgan, BNP Paribas) puis en tant que leveur de fonds chez Ader Finance et chez Rothschild. Matthieu a également commencé à investir en tant que business angel avant de devenir VC.
Dans cet épisode, vous allez apprendre :
1) Qu’est ce que White Star ? Quel est le parcours de Matthieu ? Qu’est ce que son activité de leveur de fonds lui a appris ? Comment et pourquoi est-il devenu VC ?
2) Quelles sont les erreurs que Matthieu a pu faire en tant que business angel avant de devenir VC ? Comment déceler le potentiel chez les fondateurs ? Qu’est ce que Matthieu conseille aux grands groupes qui s’intéressent à l’acquisition ou au financements d’une startup ?
3) Quelle est la thèse de White Star ? Comment White Star aide et accompagne ses startups ? Comment Matthieu a lancé White Star en France en 2018 ?
4) Pourquoi Matthieu pense que la France peut et doit avoir l’ambition de créer des grands groupes tech dans le futur ? En quoi l’ADN de White Star pousse à l’ambition ? Qu’est ce que cela implique pour les startups et les fondateurs ? Comment faire pour que les fondateurs ne souhaitent pas vendre trop vite ? 
5) Qu’est ce que le rapport Tibi ? L’émergence de fonds de growth pour assurer la continuité du financement ? La plausibilité d’IPO sur un marché côté français pour les startups ?
6) Quelle analyse porte Matthieu sur un marché compétitif comme celui de la micro mobilité. Qu’est ce qui fait la différence sur ce type de marché ?
Ressources mentionnées :
Les choses humaines de Karine Tuile
Si vous avez aimé cet épisode, je vous conseille également :

Dans la tête d'un CEO
#7 Sacha Lazimi CEO Yubo - Dans la tête d'un CEO
Séance de rattrapage pour l'épisode 7 du podcast. Un CEO qui a créé une une social app avec 25M d'utilisateurs. J'en aurai pas des dizaines dans le podcast !
Je vous prépare du lourd pour les prochaines semaines sur le podcast d'ailleurs. J'ai hâte de publier les épisodes à venir !
Mes lectures du moment
Ali : Une vie de Jonathan Eig
Ali ce n'est pas seulement un des plus grands sportifs de l'histoire. C'est également une partie de l'histoire à travers ses actions en dehors de la boxe ainsi que via les personnages importants qui ont gravités autour de lui et qu'il a d'une manière ou d'une autre influencé.
Il y a beaucoup de bonnes raisons de lire cette biographie quand bien même vous n'aimez pas particulièrement le sport ou la boxe.
Jours barbares de William Finnegan
Lecture en cours du prix Pulitzer 2016. Un livre qui mélange surf, écriture, politique et voyage. J'ai découvert cet auteur dans une émission de France Culture.
Je réserve ma critique du livre pour la semaine prochaine.

C'est tout pour cette semaine,
A lundi prochain,
JCK

Avez-vous aimé ce numéro ?
Jean-Charles Kurdali

Hello et bienvenue ! Chaque semaine, j’envoie du contenu à mes abonnés (plus de 1600 personnes) :
🧠 Dans la tête de JCK : chaque lundi à 16h30 avec des réflexions et analyses sur des sujets pro/perso, mes podcasts Dans la tête d’un VC & CEO, mes dernières lectures.

🔗 Les bons plans de JCK : chaque vendredi à 16h30 je vous partage une compilation hebdomadaire de mes ressources préférées (Articles, vidéos, documentaires, podcasts, sites/apps …)

📚 Le Book Club de JCK : chaque premier mercredi du mois à 16h30 (Recommandations de lectures pour le mois : 2 livres de fiction et 2 de non-fiction)

🎁 En vous inscrivant, vous recevrez directement un cadeau de bienvenue. J’ai compilé pour vous 60 ressources que je vous offre (Mes 10 articles les plus lus, mes 20 livres favoris et mes 30 ressources/sites préférés)

Qui suis-je en quelques mots ? Je suis un entrepreneur qui adore créer, lancer des projets, partager ses idées et du contenu (le mien et celui des autres). Je suis également l’animateur des podcasts Dans la tête d’un VC & CEO. Pour en savoir plus sur moi 👇
🕵️ https://jeancharleskurdali.com/qui-suis-je/

Si vous ne voulez plus recevoir les prochaines mises à jour, vous pouvez vous désabonner ici.
Si on vous a fait suivre cette lettre d'information et que vous l'aimez, vous pouvez vous y abonner ici.
Propulsé par Revue
En direct de Mars avec Elon Musk